article-les rennais-misst1guett-mai-juin2013

Voici pour les curieux l'article original rédigé par Irvin TOLLEMER.

Misstinguett, l’illustratrice pirate rennaise

 

Comme sortie tout droit de la fête des morts mexicaine, l’illustratrice Misstinguett n’a eu de cesse de laisser son empreinte graphique à Rennes. Réalisation d’affiches, de clips ou de merchandising, l’artiste touche à tout. Alors qu’elle expose au Jardin Moderne, l’occasion était parfaite pour la rencontrer.

 

Si son nom ne vous dit peut-être rien, son coup de crayon ne vous est pas inconnu. Voilà maintenant 4 ans que l’illustratrice-graphiste Misstinguett sévit à Rennes sa ville d’adoption. Entre têtes de morts mexicaines et poupées russes, son univers haut en couleur revisite la piraterie et les personnages de l’enfance le tout enveloppé par des tons arc-en-ciel. Mais ne vous y trompez pas, la miss ne fait pas dans l’acidulé et les squelettes ou les mâchoires aux dents acérées sont souvent au rendez-vous. « Je viens de l’univers de la mode » raconte la fille à la balafre maquillée au coin de l’oeil. « Je me suis installée à Rennes par amour et j’ai vraiment l’impression d’avoir vécu deux vies. Quand j’étais styliste à Paris, j’évoluais dans un milieu superficiel étouffant. En arrivant à Rennes, j’ai commencé à faire ce que j’ai toujours rêvé de faire : dessiner ».

 

Arriba arriba !

 

Et sa première esquisse dévoila une ambiance d’inspiration mexicaine. Cactus, mariachis à moustache… Etrange révélation. « Je ne parle pas espagnol et je ne connaissais pas la culture d’Amérique latine. Mais enfant, je découpais uniquement les photos du Mexique dans les magazines de voyage de ma mère. J’adore les cactus et l’esthétique de ce pays, mais honnêtement je ne sais pas pourquoi ». Un voyage au pays de Speedy Gonzales confirmera son enthousiasme et lui donnera une interprétation tout autre de la vanité et de la mort dans le dessin. « Les mexicains ont une vision de la mort diamétralement opposée de la nôtre. Ils en jouent, ils peuvent en rire mais en tout cas elle n’est pas tabou chez eux » explique-t-elle.

 

Un talent rennais

 

Elue coup de cœur des bourses FRIJ (Fonds Rennais d’Initiatives Jeunes) en juin 2009, l’artiste de 29 ans n’a pas chômé depuis. Expositions sur le thème de la fête des morts mexicaine au 4 bis (ainsi que dans le Finistère et à Paris), réalisation de l’affiche de quartiers d’été 2012, collaboration avec le festival Travelling et cette année avec Festi’Vannes, nombreux partenariats avec des groupes rennais (Tahin, The Wâll Factory…), réalisation de clips etc. « Je m’intéresse à tout et je ne compte pas m’arrêter là ». Sa dernière exposition en date qui se tient actuellement au Jardin Moderne nous fait d’ailleurs découvrir l’envers du clip « Cloudy Home » réalisé pour the Wâll Factory (qui sera diffusé sur l’écran géant du 4bis tout le mois d’avril). Misstinguett donne déjà un autre rendez-vous aux rennais puisqu’elle a été choisie pour réaliser l’univers graphique du prochain guide « Vivre à Rennes ».

 

Irvin Tollemer

 

Infos pratiques

 

Exposition au jardin moderne jusqu’au 4 mars.

http://www.misst1guett.com/

Clip « Cloud Home » disponible ici : http://www.youtube.com/watch?v=8kk9yxX54l4